Au Cameroun, une start-up de charbon bio attend ses investisseurs

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

“Depuis trois ans, le promoteur de Kemit Ecology et son équipe sillonnent les marchés et les d’autres lieux de la capitale économique du Cameroun pour collecter des déchets biodégradables : cannes à sucre, peaux et rafles de maïs, épluchures de plantains et bananes, restes de rotins… « Ces ordures sont transformées en charbon 100 % bio. Un charbon qui respecte toutes les règles environnementales, ne pollue pas la nature et aide le Cameroun à sauver ses forêts », lâche avec fierté le jeune entrepreneur.

D’après les statistiques camerounaises, la consommation annuelle de charbon de bois est estimée à 375 000 tonnes. Le marché global pèse 17 milliards de francs CFA (26 millions d’euros) par an. Plus de la moitié de ce charbon est utilisée à Douala et Yaoundé, les deux grandes villes du pays. En zone rurale, 91 % de ménages utilisent plutôt le bois de chauffe…”

Source : www.lemonde.fr

Pour en savoir plus