Du wax dans les lunettes !

« Du surnom de la créatrice, Maï, au nom du tissu africain, le wax, est né Maïwax. Créée par Maïmouna Tirera en juin 2015, la marque de lunettes de soleil et de vue allie à merveille tout le savoir-faire français et la culture africaine. Un concept tout en couleurs qui a surpris certains professionnels du milieu… »

Le labfrancophone Togo : Créativité et innovations connectées pour le développement durable

« En mai 2017, le Togo a accueilli la première édition du LabFrancophone, organisé en partenariat avec le Ministère des Postes et de l’Economie numérique du Togo et le Woelab, un incubateur local spécialisé dans la conception d’objets connectés, dont la WAfate 3D, reconnue comme la première imprimante 3D africaine entièrement conçue à partir de pièces électroniques recyclées… »

A Dakar, des textos pour donner son sang

« Le projet Hope est à l’image de sa représentante. Un peu timide mais plein de perspectives d’avenir. A 23 ans, la Camerounaise Evelyne-Inès Ntonga est cofondatrice de la première plateforme d’application mobile en Afrique d’information sur le don de sang et de mise en réseau des structures de transfusion avec des donneurs bénévoles… »

De la culture et du numérique !

A l’occasion du spectacle de l’humoriste Ahmed Sylla à Dakar samedi 1er juillet 2017, un opérateur mobile proposait des offres pour les jeunes sur des écrans en forme de téléphone mobile. Une belle opération marketing compte-tenu de la moyenne d’âge des spectateurs, 25 ans !

Finance et numérique en Afrique

« L’Afrique a raté la seconde révolution industrielle, elle n’a pas le droit de rater la troisième. » Cette déclaration de Alassane Ouattara, en 2014 à Brazzaville, résume l’enjeu pour les États, les entreprises et les citoyens africains.

Une subvention pour les créateurs d’entreprises en Pays de la Loire

Afin de consolider financièrement l’entreprise en création et permettre un démarrage plus serein, la Région propose aux créateurs d’entreprises qui ont préalablement obtenu un prêt d’honneur ou une garantie bancaire, une subvention d’un montant compris entre 3 000 € et 15 000 € pour les projets considérés comme sous-financés ou créateurs d’emplois.